Aquila

l'Aigle

Title Badge

La constellation de l'Aigle

Grâce à Altaïr (Alpha Aquilae), la principale étoile lumineuse de la constellation de l'Aigle (en latin Aquila, elle est facile à trouver dans le ciel d'été et d'automne. Le nom de cette étoile vient de l'arabe et signifie «aigle en vol». Les Babyloniens et les Sumériens l'appelaient eux aussi l'«Étoile de l'aigle».

Visualisation

Conformément à la mythologie, on trouve au nord de l'Aigle la constellation de la Flèche. À l'ouest, il est bordé par Hercule et à l'est par le Verseau qui représente le jeune Ganymède. Avec 652 degrés carrés de surface, l'Aigle s'étend sur les deux hémisphères et peut être vu en été et en automne.

Mythologie

Selon la mythologie grecque, cette constellation évoque l'aigle de Zeus. De nombreuses tâches lui avaient été imposées : Il devait ramener dans le ciel chaque foudre que Zeus jetait sur la terre. Il enleva également de Troie le jeune Ganymède et l'emmena par les airs jusqu'à l'Olympe pour qu'il y serve les dieux. En outre, l'aigle était chargé de protéger Zeus des flèches de Cupidon, pour l'empêcher d'avoir des amourettes sur la Terre. De nombreuses histoires racontent que l'aigle ne parvint pas à exécuter cette dernière tâche ; en raison de ces exigences excessives envers lui, il fut finalement placé dans le ciel sous forme de constellation. Une autre version parle de l'aigle Éthon qui dévorait chaque jour le foie de Prométhée enchaîné. Étant immortel, Prométhée ne put échapper à ces souffrances, jusqu'à ce que Hercule réussisse à abattre l'aigle avec une flèche et à libérer Prométhée.

French
French